Point de départ du sentier des Huguenots de Die à Mens
L'architecture déjà provençale de la petite ville de Die au pied du Vercors
L'Abbaye de Valcroissant, un site exceptionnel
Ancienne abbaye cistercienne du XIIe siècle, l'Abbaye de Valcroissant est classée Monument Historique depuis 1975.
L'Abbaye de Valcroissant, tout près de Die.
L'Abbaye de Valcroissant, restaurée par la famille Légaut abrite une exploitation agricole avec des brebis et un gîte rural.
Dans les pas des Huguenots an pays Diois
Dans les pas des Huguenots, sur les sentiers de l'exil dans le pays Diois, bordés de noyers.
Châtillon en Diois
Le village médiéval de Châtillon en Diois, au pied de la montagne du Glandasse.
Ruelle du village de Châtillon en Diois
Après la rando, il fait bon flâner à l'ombre des venelles dans les vieux villages.
La tour de l'horloge à Châtillon en Diois
La tour de l'horloge à Châtillon (XVIIIe) est l'un des 3 clochers du villages.
Le col de Menée à 1450 m
À 1450 m, le col de Menée permet de basculer du Pays Diois au Trièves. © Lionel Pascale - La Drôme Tourisme
Entre Die et Mens, le printemps sur le plateau du Trièves
Le printemps sur le plateau du Trièves, entre fleurs et montagnes du Dévoluy enneigées
Les villages du Trièves
Les villages du Trièves se découpent sur les montagnes enneigées.

Au programme

Sur cette portion du Sentier des Huguenots, l’itinéraire se déroule en grande partie dans le Diois, un massif méconnu qui jouit à la fois de la rigueur du climat des Haut-Plateaux du Vercors et d’une douceur presque provençale. On y découvre une douceur de vivre, des villages médiévaux et d’autres presque oubliés par le temps suspendu. C’est aussi l’occasion de belles rencontres, au détour d’un chemin, avec un chevrier, un viticulteur. En franchissant le Col de Menée, le paysage s’ouvre en grand sur le Trièves et ses paisibles villages se découpant sur les sommets du Dévoluy. La sensation d’être sur un chemin d’histoire va crescendo !

Les +

- itinéraire d'un haut intérêt culturel et historique
- rencontres et visite de Die et autres villages médiévaux
- nuit dans l'exceptionnelle Abbaye de Valcroissant
- séjour en liberté sur des sentiers faciles et bien balisés

itineraire

Die - Valcroissant - Châtillon-en-Diois - Les Nonnières - Lalley - Mens

 J1/ Arrivée à Die (400 m.)

Arrivée, première découverte et installation.
Nuit à l’hôtel

J2/ Visite de la ville de Die – Valcroissant (700 m.)

Découverte de la cave coopérative de la Clairette de Die et des vestiges de l’ancienne ville romaine. Marché très réputé les mercredi et samedi matin… Par une variante du G.R. 95 qui franchit la Montagne de Bret, on rejoint l’Abbaye Cistercienne de Valcroissant dont une partie est aménagée en gîte. Visite possible de l’Abbaye par Mme Légaut.

Une variante par les balcons du Glandasse permet éventuellement de rallonger l’étape.

3 à 5 h de marche. M : de 550 m. D : de 300 m.

Nuit au gîte de l’Abbaye.

J3/ Valcroissant – Chatillon-en-Diois (600 m.)

Cap vers Châtillon par le Col de l’Abbaye et le Col des Caux. Découverte des vignobles chatillonais et du vieux village médiéval : qu’il fait bon flâner dans les ruelles ombragées. Vous pouvez aussi fureter le long du parcours botanique de plantes grimpantes ou explorer la forêt « Jean Giono ».

5 h de marche. M : de 650 m. D : de 750 m.

Nuit en gîte d’étape, hôtel ou chambres d’hôtes

J4/ Châtillon-en-Diois – Les Nonnières (850 m.)

On contourne l’extrémité sud de la Montagne de Glandasse par le col Gorodel. Une descente en lacets dans la forêt dégringole jusqu’au charmant village de Menée puis par une montée plus douce, entre pins et lavandes, on gagne le hameau de Bénévise, en balcon sur la vallée. Dernière descente pour rejoindre le hameau des Nonnières, ultime village du Haut-Diois sur la route du Col de Menée qui conduit à Grenoble.

5 h de marche. M : de 1150 m. D : de 400 m.

Nuit au à l’hôtel.

J6/ Les Nonnières – Col de Menée (1450 m.) – Lalley (800 m.)

Passage à la ferme du Désert et au « Col de Minuit » sous les contreforts du Mont-Barral. Après le col de Menée, vous basculez bientôt dans le Trièves, un autre pays : le paysage s’ouvre sur l’Obiou et les sommets des Ecrins se profilent au loin. Vous descendez l’étage des forêts pour rejoindre celui des cultures et des premiers villages, comme Saint Maurice-en-Trièves.

6 h 30 de marche. M : de 750 m. D : de 830 m.

Nuit en gîte ou en auberge.

J7/ Lalley – Mens (800 m.)

Vous cheminez par une alternance de champs et forêts typiques des paysages vallonnés du plateau pas si plat que cela… Les panoramas sont parfois très ouverts, bordés par les falaises du Vercors d’une part et les sommets du Dévoluy d’autre part. Vous passez à quelques encablures des dernières vignes emblématiques du Trièves, que des passionnés ont à cœur de faire revivre. A partir du hameau du Perrier, vous évoluez dans un paysage de bocage qui a souffert du remembrement de la première moitié du XXème siècle : haies et arbres champêtres maillent encore le paysage et accompagnent le randonneur. Vous découvrez la bourgade de Mens au dernier moment, ramassée dans un repli de terrain.

6 h 30 de marche. M : de 200 m. D : de 225 m.

Fin du séjour à Mens en fin d’après-midi.

Dates

de mars à novembre

Prix

à partir de 560 €
(2 participants minimum)

Compris

- les hébergements en demi-pension en hôtels et chambres d’hôtes sur la base chambres doubles
- le transfert des bagages de chaque hébergement au suivant (limitées à 20 kg)
- le carnet de voyage décrivant l’itinéraire et le patrimoine huguenot
- la carte surlignée

Non compris

- les pique-niques de midi (supplément de 50 € en annonçant votre demande à l’inscription)
- les boissons et dépenses personnelles
- les visites éventuelles de sites et musées
- le transfert retour jusqu’à Die (supplément de 35 €/ personne en annonçant votre demande à l’inscription)
- les assurances éventuelles annulation et interruption de voyage

L’accès sur place

1er hébergement

La Petite Auberge (face à la gare SNCF)
13 avenue Sadi Carnot. 26150 Die
04 75 22 05 91

petite-aubergedie@wanadoo.fr

– Ferroviaire :

Gare S.N.C.F de Die sur la ligne Paris-Briançon (train de nuit direct de Paris au départ de la gare d’Austerlitz). En journée : correspondances depuis les gares de Valence-ville ou Valence-TGV par train ou bus. Horaires à vérifier sur voyages-sncf.com

– Routier :

De Grenoble : direction Sisteron par la RN75 puis à Clelles direction Col de Menée. Châtillon en Diois / Pont de Quart / Die

De Valence ou Montélimar : Crest / Saillans / Die par la RD93

Possibilité de laisser votre véhicule sur le parking de la gare SNCF (gratuit, non surveillé).

Plus d’information sur www.viamichelin.fr

A noter : vous arrivez la veille ou vous souhaitez prolonger votre séjour.

Office de tourisme de Die et du Diois : 04 75 22 03 03

contact@diois-tourisme.com

www.diois-tourisme.com

Nous pouvons organiser votre transfert retour de Mens à Die pour un forfait de 30 €/personne.

Le portage et le transport des bagages

Vous ne portez que vos affaires de la journée dans un petit sac à dos. Les bagages sont transportés jusqu’à votre hébergement du soir par véhicule.

L’hébergement pendant le circuit

Nuits en chambres doubles (en chambre ou dortoir à l’Abbaye).

Les repas

– Petits déjeuners et repas du soir servis dans les hébergements.

– Les pique-niques de midi ne sont pas prévus dans la formule de base mais peuvent être demandés en supplément (supplément de 50 € à l’inscription) ou demandés directement auprès de vos hébergeurs lorsque vous arrivez.

 

Équipement

L’ensemble de vos affaires est réparti entre un sac à dos porté pendant la marche et un sac de voyage avec cadenas transporté par les hébergeurs ou notre équipe locale.

– Des sous-vêtements respirants
– Une veste en polaire
– Une veste imperméable et respirante
– Des pantalons de trek
– Un bonnet
– Une casquette ou un chapeau
– Des lunettes de soleil
– Une paire de gants
– Une cape de pluie
– Une gourde (ou poche à eau, pipette)

Chaussures et matériel technique

– Des chaussures imperméables à tige montante et semelle offrant une bonne adhérence
– Une lampe frontale
– Des bâtons de marche (facultatifs)

Couchage

– Un drap-sac pour les nuits en gîte

Pharmacie

– Une petite pharmacie individuelle à valider avec votre médecin : crème solaire, bande adhésive et double peau, antidiarrhéique, antalgique, collyre, médicament contre la toux, antibiotiques à spectre large, pince à épiler, médicaments personnels

Bagages

– Un sac à dos d’une contenance de 30 à 40 litres, pour vos affaires de la journée
– Un sac de voyage souple (maximum 20 kg)

Divers

– Des vêtements de rechange
– Une paire de lacets de rechange
– Une trousse de toilette et une serviette de bain
– Du papier toilette
– Un couteau de poche
– Quelques sachets plastiques pour protéger vos affaires.
– Une aiguille et du fil
– Une pochette antivol, à garder toujours sur soi, avec vos papiers d’identité, argent, attestations d’assurance

 

Carnets de voyage

Générérer la fiche technique au format PDF

Merci de patienter pendant le temps de traitement de 10 à 30 secondes

Réserver