La Sentinelle du Vanson
Refuge d'art des Bains Thermaux
Arches en pierre de la Ferme Belon
Le refuge d'art du Vieil Esclangon et refuge d'art de La Forest

Au programme

Cet itinéraire suit des chemins de randonnée et traverse la réserve géologique de Haute Provence. Il relie les Sentinelles, imposants cairns en pierre sèche, ainsi que des bâtiments isolés en pleine nature, rénovés, qui accueillent chacun une œuvre singulière de l'artiste britannique Andy Goldsworthy.

À pied, nous traverserons des paysages d'une beauté exceptionnelle, des forêts de hêtres ou de pins noirs, des villages en ruine, nous franchirons des cols au milieux de prairies d'alpage et nous longerons des torrents sauvages. Dans ces montagnes peu fréquentées – où vivent loups, chamois, aigles et vautours – nous contemplerons enfin les splendeurs géologiques qu'a formé la nature au fil de millions d'années, tels le monumental « vélodrome », ou les clues de Barles. Nous terminerons notre périple au musée Gassendi, à Digne, pour voir une dernière oeuvre d'Andy Goldsworthy, River of Earth. Lors de notre marche en itinérance nous passerons par la plupart des sentinelles et refuges d'art et dormirons dans deux d'entre-eux – les trois autres nuits, nous serons hébergés dans des gîtes. Nous verrons aussi des oeuvres réalisées en pleine nature par d'autres artistes, tels herman de vries ou Johan Foncuberta.

Refuge d'art est un projet artistique d'Andy Goldsworthy, héritier des pratiques du Land Art, dans la région de Digne-les-Bains, en Haute Provence. Toujours en cours, il a été initié par Nadine Gomez la conservatrice du musée Gassendi qui avait invité en 1995 Andy Goldsworthy au musée pour célébrer les dix ans de la réserve géologique que Haute Provence. Il s'agit de la plus vaste collection au monde d'oeuvres de l'artiste.

Les +

- Une magnifique région dans les Alpes de Haute Provence : le massif des Monges et la vallée du Bès
- L'esprit de la randonnée en autonomie ultra-légère, en phase avec l'esprit artistique du Land Art
- Une randonnée en tout petit groupe : 4 à 6 personnes maximum

Medias

itineraire

J1 / Le matin, rendez-vous à Digne (horaire à préciser).
Transfert de Digne au village de Courbons en taxi. Randonnée de Courbons jusqu’à Thoard par les crêtes du Siron et le Refuge d’art de la Chapelle Sainte-Madeleine.
Dénivelée +700m, – 810m.
Dîner et nuit à Thoard, à La Bannette.

J2 / Randonnée d’Authon jusqu’au Refuge d’art de La Forest par les crêtes de Mounis.
Dénivelée +850m, -650m.
Dîner et nuit au refuge d’art.

J3 / De la Forest à Authon par la chapelle de Dromont.
Dénivelée +550m, – 350m.
Dîner et nuit à la ferme de Lèbre, non loin du village d’Authon.

J4 / Court transfert vers Feissal par la Sentinelle du Vanson. De Feissal à Barles par les crêtes de Chine, l’emplacement du futur Refuge d’Art de Chine, le ravin du Descoure et les fenêtres de herman de vries. A Barles, court transfert jusqu’à Verdache.
Dénivelée +500m, – 900m.
Dîner et nuit au gîte de Flagustelle, à Verdache.

J5 / Court transfert de Verdache aux Clues de Barles. Des Clues de Barles au Vieil Esclangon par la Sentinelle du Bès, le vieux sentier de la Combasse, le sanctuaire de roche rousse de hermann de vries. Au Vieil Esclangon, deux traces de herman de vries. Montée au point de vue pour contempler le « vélodrome ».
Dénivelée + 580m, – 400m.
Dîner et nuit au Refuge d’art du Vieil Esclangon.

J6 / Du Vieil Esclangon au Mousteiret par le Refuge d’art du col de l’Escuichière.
Transfert du Mousteiret jusqu’à Digne. Visite du musée Gassendi et notamment des salles dédiées à Andy Goldsworthy et herman de vries. L’oeuvre River of Earth d’Andy Goldsworthy, au dernier étage fait partie de Refuge d’Art.
Dénivelée + 470m, -750m.

Dates

du 28 septembre au 3 octobre 2019

Prix

680 € (hors assurance)

Compris

- Tous les repas (dîners, pique-niques et petits déjeuners)
- Les hébergements
- Les transferts internes prévus au programme (Digne-Courbons, Authon-Feissal, Le Mousteiret-Digne)
- La prestation du guide
- Les visites (visite du musée Gassendi).
Notez que dans plusieurs hébergement, les boissons (thé, café, vin) sont incluses.

Non compris

- Les transports avant le rendez-vous le premier jour (à Digne-les-Bains) et après la fin du séjour (à Digne-les-Bains)
- Les transports pendant le séjour pour convenance personnelle
- Les boissons là où elles ne sont pas incluses
- Les dépenses personnelles (appels téléphoniques, etc.)
- L'assurance
- Les éventuelles nuitées avant et après le séjour (nous consulter pour des conseils d'hébergement).

Le voyage en autonomie ultra-légère

• Le voyage en autonomie ultra-légère recouvre un ensemble de pratiques qui consiste à réduire considérablement le poids de son sac à dos. C’est aussi un état d’esprit qui refuse de dépendre exclusivement des infrastructures modernes (routes goudronnées, transport automobile, etc.). Cela est possible en choisissant du matériel léger – qui n’est pas nécessairement coûteux – et en ne conservant que le strict nécessaire. Pour nous, le confort consiste avant tout à porter un sac à dos léger, pas à emporter ce qui est supperflu.

• Depuis des années nous choisissons cette manière de voyager par cohérence. Premièrement, parce que nous aimons la liberté qu’elle apporte. Ensuite, par respect pour la nature, il nous semble préférable de réduire au maximum les transports de bagages en véhicules. Enfin, notre goût nous porte vers les endroits isolés, beaux et paisibles, donc à l’écart des réseaux routiers et difficiles d’accès. Ajoutons que cet état d’esprit nous semble une bonne manière de découvrir l’oeuvre d’Andy Goldsworthy et des autres artistes qui ont essaimé dans nos montagnes.

• Par conséquent, en suivant nos recommandations (voir la fiche technique) le poids de votre sac à dos, hors vivres et eau, ne devrait pas dépasser pas les 4 kg (vous porterez, pour l’essentiel, de quoi dormir confortablement, quelques vêtements de rechange et des affaires de toilette). Avec le pique-nique et 1,5 litres d’eau pour la journée votre sac pèsera seulement un peu plus de 5,5 kg. Dans les gîtes, des serviettes de toilette seront fournies et il sera possible de laver ses vêtements de rechange.

• Dans les différents gîtes où nous passerons auront été déposé des vivres que nous emporterons pour les dîners et petits-déjeuners dans les refuges d’art. Ces vivres sont préparé presque exclusivement avec des produits bio et/ou locaux, achetés en vrac, sans emballages plastiques ou non recyclables, avec l’objectif d’arriver à zéro déchets en fin de séjour. Nous cuisinerons ensemble dans les refuges d’art, et vous découvrirez qu’il est possible de prendre de bons repas en bivouaquant simplement.

Les hébergements :
– Près du village de Thoard : La Banette, chambre et table d’hôte (chambre double ou triple avec salle de bain).
– Près du village d’Authon : Ferme de Lèbre, chez l’habitant (chambres double ou triple, salle de bain commune).
– Au village de Verdache : Gîte de Flagustelle (dortoir, lits superposés, salle de bain commune).
– À La Forest et au Vieil Esclangon : en refuge d’art.

• Nous avons choisi avec soin ces hébergements, car ils sont conviviaux et chaleureux, et que l’on y prépare de
savoureux repas avec des produits locaux. Les refuges d’art de La Forest et du Vieil Esclangon, où nous dormirons, sont
d’anciens bâtiments en pierre situés en pleine nature et restaurés au début des années 2000. On y trouve, outre les
oeuvres d’art, un espace de vie, avec une table et des bancs et un espace de repos, avec un plancher un bois et des
banquettes en bois. Il n’y a ni eau courante, ni électricité, ni sanitaires (des feuillées sont à l’extérieur).

* Les hébergements ci-dessus sont donnés à titre indicatifs et peuvent être modifiés sans préavis. Les hébergements en gîtes ou auberge sont prévus en chambres double ou triples (lits jumeaux) ou en dortoirs. Nous contacter si vous souhaitez disposer de chambres individuelles ou d’un lit double. Notez que les chambres individuelles ne sont pas toujours disponibles.

Carnets de voyage

Télécharger la fiche technique

Réserver