Le lac Rosset
Le Grand Paradis depuis l'alpage de Seiva
Le lac Rosset
La montée au lac noir et le Mont-Pourri en toile de fond
L'arrivée au Col Bassac Déré
Lac Goletta et Becca de Traversière
Hameau de Surier dans le Valgrisanche
La montée au Col Nivoletta
Le bouquetin, grand seigneur du Paradis

Au programme

Une magnifique randonnée en traversée est-ouest de 7 jours, dans le Parc National du Grand Paradis, premier parc créé en Europe, en 1922. On y rencontre avec une facilité presque étonnante chamois, bouquetins et marmottes. La vallée d’Aoste est une terre de traditions : il n’est pas rare d’assister encore à une bataille de « reines » ou de participer à l'une de ces fêtes champêtres où la « polenta » est préparée en plein air et la « Grolla » contribue à la gaieté… Quant aux sommets environnants, ils n’ont rien à envier au Mont-Blanc ou au Cervin voisins : Grand-Paradis, Grivola ou Herbetet ont leur majesté propre. Ils règnent en seigneurs sur une moyenne montagne qui respire l’harmonie. Ce superbe circuit vous conduit en une semaine de la Vallée de Cogne à Bourg-St-Maurice et vous donnera à coup sûr l’envie de revenir plus longtemps !

Les +

- La facilité d'approche de la faune alpine : chamois, bouquetins, marmottes...
- Le passage de plusieurs cols d'altitude avec des vues grandioses sur le Mont-Blanc, la Meije, le Cervin et le Mont-Rose
- La rencontre avec une terre de traditions où patois, jeux d'antan et combats de reines sont bien vivants

itineraire

J1/ Bourg-Saint-Maurice – Valnontey – refuge Vittorio-Sella

Rendez-vous à 10 heures devant la gare ferroviaire de Bourg-Saint-Maurice. Transfert à Cogne (1666 m), dans la vallée d’Aoste, par le col du Petit-Saint-Bernard : le Valnontey (1666 m) est l’une des entrées principales du parc national du Grand-Paradis. Montée au refuge Vittorio-Sella (2584 m). Petite randonnée facultative au-dessus du refuge en direction des lacs de Lauson. Présentation par l’accompagnateur du programme, des matériels et des techniques estivales d’orientation et de sécurité.

Dîner et nuit au refuge.

3 h de marche. M : 850 m. D : 50 m.

 

J2/ Refuge Vittorio-Sella – col Lauson – Eaux-Rousses

Le Valsavarenche par le col Lauson (3296 m) invite à s’approcher de l’aiguille de la Grivola (3969 m). Sur le sentier, les bouquetins sont familiers. Descente à travers les alpages dans la vallée jusqu’au hameau de Eaux-Rousses.

Dîner et nuit en hôtel typique du Val d’Aoste.

6 h de marche. M : 850 m. D : 1750 m.

J3/ Eaux Rousses – col Manteau – Pont

Du hameau, vous repartez sur l’autre Versant direction le col Manteau à travers une belle forêt puis de vastes alpages. Après une dernière montée par un pierrier, une fois au col Manteau la vue s’ouvre juste en face sur le sommets du Grand Paradis et ses glaciers. Vous apercevez les refuges qui servent à l’ascension ainsi que la trace des ascensionnistes sur le glaciers supérieur. Descente par les Meyes, anciens hameaux d’alpage, pour rejoindre Pont et le fond de la vallée.

Nuit au refuge du Tétras Lyre.

5 h de marche. M : 1150 m. D : 900 m.

 

J4/ Refuge Tétras-Lyre – col du Grand-Collet – col du Nivolet – refuge Savoia ou Chivasso

Depuis le refuge, un long raidillon mène au col du Grand-Collet (2832 m). Effort récompensé par un belvédère face au sommet du Grand-Paradis (4061 m). Belle traversée en descente hors sentier (si les conditions météorologiques le permettent), au cœur des alpages ponctués de petits lacs d’altitude. Accueil au refuge Savoia (2532 m), où vous pourrez goûter le breuvage local, un café valdôtain alcoolisé et bu dans une grolle (récipient en bois sculpté).

Dîner et nuit au refuge.

5 h de marche. M : 1000 m. D : 550 m.

 

J5/ Refuge Savoia – col Rosset – refuge Benevolo

Nous tournons le dos au Grand-Paradis, horizon splendide, en suivant les traces dans les doux alpages tachetés de petits lacs puis de névés, jusqu’au col Rosset (3023 m). Descente dans le val de Rhêmes jusqu’au refuge de montagne Benevolo (2285 m).

Dîner et nuit au refuge.

4h30 de marche. M : 700 m D : 950 m

 

J6/ Refuge Benevolo – col de Bassac-Déré – refuge Mario-Bezzi

Le lac glaciaire de la Golette reflète d’impressionnants séracs. Montée au col de Bassac-Déré (3082 m), dominant les glaciers, et descente jusqu’au refuge Mario-Bezzi (2240 m) en longeant la moraine. En option, en fonction des conditions météorologiques et physique du groupe, montée en aller-retour au bec de la Traversière (3337 m) pour un panorama à 360 degrés !

Dîner et nuit au refuge.

5 h de marche. M : 900 m. D : 900 m.

 

J7/ Refuge de l’Archeboc – vallon de la Sassière – Bourg-Saint-Maurice

Fin de séjour en beauté et retour en France. De Mario Bezzi vous randonnez à flanc sous la pointe des Mines pour passer le col frontière, le col Vaudet à 2835m. Vous entrez dans le vallon du Clou, réputé localement en été comme en hiver. Peu après l’entrée dans la forêt, c’est l’arrivée sur le très beau hameau du Monal, premier site classé des Alpes. Belle vue sur le Mont Pourri en Vanoise. Du Monal, une courte descente mène au Chenal d’où un transfert privé vous ramène à Bourg-Saint-Maurice. Séparation en milieu d’après-midi.

4 h 30 de marche. M : 600 m. D : 1200 m.

— Pour des raisons de sécurité, votre guide est susceptible de modifier le programme selon les conditions et le niveau des participants.

— La durée des étapes est donnée à titre indicatif. M : dénivelée ascendante. D : dénivelée descendante.

— En début et fin de saison, en fonction de la date d’ouverture des refuges et des remontées mécaniques et de mise en circulation des navettes, l’itinéraire du circuit pourra être modifié.

Dates

23 au 29 juin - 30 juin au 6 juillet -7 au 13 juillet - 14 au 20 juillet - 21 au 27 juillet - 28 juillet au 3 août - 4 au 10 août - 11 au 17 août - 18 au 24 août - 25 au 30 août - 1 au 7 septembre et 8 au 14 septembre

Prix

A partir de 765 €

Compris

- L’hébergement du J 1 au J 7.
- Les petits déjeuners du J 2 au J 7.
- Les pique-niques de midi du J 1 au J 7.
- Les dîners du J 1 au J 6.
- Le transfert des bagages, sauf aux étapes des J 1 et J 4.
- Le transfert Bourg-Saint-Maurice - Valnontey.
- Le transfert Chenal - Bourg-Saint-Maurice.
- Les vivres de course remis dans un sac individuel.
- Les frais d’organisation du circuit.
- L’encadrement par un accompagnateur en montagne diplômé d’Etat.

Non compris

- L’assurance facultative annulation/interruption de séjour – bagages – assistance (3,65% du prix du séjour)
- Les boissons.
- Les douches quand elles sont payantes dans les refuges.
- Les pourboires.

Les déplacements

– Transferts en navette privée au début et à la fin du séjour.
– Court transfert en navette publique pendant le circuit.

L’hébergement

5 nuits en refuges gardés, en dortoir, possibilité de prendre des douches (payantes) aux étapes. 1 nuit en hôtel.

Les repas

– Les petits déjeuners et les dîners sont servis chauds dans les hébergements.
– Les pique-niques de midi, mis à disposition par l’accompagnateur, sont copieux.
– Des vivres de course (barres de céréales, pâtes de fruits…) sont remis à chacun au début du séjour.

Le portage et le transport des bagages

Vous randonnez avec un sac léger. Pour les nuits des J 1 et J 4, vous porterez le nécessaire pour deux nuits en refuge. Pour le reste, vous retrouvez votre bagage aux étapes les J 2, J 3, J 5 et J 6.

Pour en savoir plus

 – Site officiel du parc national du Grand-Paradis : www.pngp.it

Cartes

– Série Verte : n° 53 Grenoble/Mont-Blanc.
– Cartes italiennes : IGC n° 101 et n° 102 Gran Paradiso.

Accès

En train

Ligne TGV jusqu’à Bourg-Saint-Maurice.
Horaires à vérifier au numéro court de la SNCF 3635 (0,34 €/mn) ou sur www.oui.sncf

En voiture

Autoroute Lyon-Albertville-Moûtiers puis RN 90 jusqu’à Bourg-Saint-Maurice. Plus d’information sur www.viamichelin.fr

NB : parking gratuit et non surveillé l’été : parking du Funiculaire, au pied de la remontée mécanique qui rejoint Les Arcs ; parking de l’Arc-en-Ciel situé sous la gare.

Vous préparer à partir

Pour profiter pleinement de votre voyage, n’oubliez pas d’entretenir votre forme au moins une fois par semaine en marchant (15 à 18 km) si possible sur un parcours avec dénivelée (350 m/h), ou en pratiquant une activité sportive développant l’endurance.

Equipement

L’ensemble de vos affaires est réparti entre un sac à dos porté pendant la marche et un sac de voyage avec cadenas transporté par les hébergeurs ou notre équipe locale.

– Des sous-vêtements respirants
– Une veste en polaire
– Une veste imperméable et respirante
– Des pantalons de trek
– Un bonnet
– Une casquette ou un chapeau
– Des lunettes de soleil
– Une paire de gants
– Une cape de pluie
– Une gourde (ou poche à eau, pipette)

Chaussures et matériel technique

– Des chaussures imperméables à tige montante et semelle offrant une bonne adhérence
– Une lampe frontale
– Des bâtons de marche (facultatifs)

Couchage:

– Un drap-sac pour les nuits en gîte

Pharmacie:

– Une petite pharmacie individuelle à valider avec votre médecin : crème solaire, bande adhésive et double peau, antidiarrhéique, antalgique, collyre, médicament contre la toux, antibiotiques à spectre large, pince à épiler, médicaments personnels
– Si vous randonnez avec des enfants, prévoyez des dosages adaptés

Bagages

– Un sac à dos d’une contenance de 30 à 40 litres, pour vos affaires de la journée
– Un sac de voyage souple (maximum 20 kg)

Divers

– Des vêtements de rechange
– Une paire de lacets de rechange
– Une trousse de toilette et une serviette de bain
– Du papier toilette
– Un couteau de poche
– Quelques sachets plastiques pour protéger vos affaires.
– Une aiguille et du fil
– Une pochette antivol, à garder toujours sur soi, avec vos papiers d’identité, argent, attestations d’assurance, d’assistance

Carnets de voyage

Télécharger la fiche technique

Réserver