Raid raquettes avec pulka sur le plateau d'Ambel
Sur le plateau d'Ambel - Vercors © Sandrine et Matt Booth
En pulka sur les Hauts Plateaux du Vercors © Sandrine et Matt Booth
En raquettes sur Hauts Plateaux du Vercors
En vue de la cabane, Hauts Plateaux du Vercors © Sandrine et Matt Booth
Raid pulka en traversée dans le Vercors © Sandrine et Matt Booth
Traversée panoramique devant le Dévoluy © Sandrine et Matt Booth
Traversée de la plaine de Queyrie en raquettes et pulka
Traversée de la plaine de Queyrie © Sandrine et Matt Booth
En raquettes sur la réserve des Hauts-Plateaux
Sur la réserve des Hauts-Plateaux © Sandrine et Matt Booth
Randonnée en pulka sur le plateau d'Ambel
Randonnée en pulka sur le plateau d'Ambel © Sandrine et Matt Booth
Devant le Grand Veymont, plus haut sommet du Vercors @ Sandrine et Matt Booth
Devant le Grand Veymont, plus haut sommet du Vercors @ Sandrine et Matt Booth
Avec un randonneur en pulka... © Sandrine et Matt Booth
Avec un randonneur en pulka... © Sandrine et Matt Booth

Au programme

Un raid raquettes avec pulka tractée au parfum d’expédition nordique ! Une vraie micro-aventure raquettes aux pieds au cœur de la Réserve Naturelle des Hauts Plateaux du Vercors. Ce mode de déplacement et de portage permet de vivre quatre jours en immersion totale dans ce massif très préservé et de goûter l’expérience enivrante de l’itinérance en autonomie dans une nature sauvage. Vous découvrez les endroits les plus secrets de ce vaste plateau situé entre les Alpes et la Provence, que l’accompagnatrice connaît sur le bout des raquettes ! Cette traversée est taillée pour les randonneurs sportifs, ayant une expérience en raquettes et prêts à affronter des conditions hivernales aléatoires.

Les +

- un itinéraire raquettes sauvage ! L’accompagnatrice vous en dévoile le meilleur, hors des sentiers battus !
- une expédition en autonomie, loin de la civilisation… et pourtant si proche
- la Réserve Naturelle des Hauts Plateaux du Vercors : un territoire dont nous sommes spécialistes, en toutes saisons

itineraire

J1/ Die

Accueil en gare de Die à 16h.  Installation à l’hôtel, préparation du matériel spécifique et vérification des affaires personnelles.

Nuit à l’hôtel.

J2 /Die – Plateau de Beure – cabane de Pré Peyret ou du Pison

Transfert jusqu’au plateau de Beure. Cette première journée nous permet de nous familiariser avec la pulka et le matériel spécifique. Rapidement nous entrons dans la Réserve Naturelle des Hauts Plateaux du Vercors. Les panoramas sur cet espace entièrement protégé sont fantastiques et nous laissent percevoir une grande partie de notre itinéraire. Nous avançons jusqu’à la cabane de Pré Peyret ou celle du Pison. Nous arrivons suffisamment tôt pour aller découvrir des sites emblématiques du Vercors Sud.

Nuit en cabane non privative.

Temps de marche : 4h   D+ : 250m ; D- : 200m

J3 / Cabane de Pré Peyret ou du Pison – Bergerie de Chaumailloux

Nous continuons notre raid dans le vif du sujet en traversant la Réserve Naturelle des Hauts Plateaux du Vercors. Nous allons jusqu’à la bordure Est du Vercors pour rejoindre la bergerie de Chaumailloux et profiter pleinement des plus beaux points de vue sur le Mont-Aiguille.

Nuit en cabane privative.

Temps de marche : 4h  D+ : 250m ; D- : 200m

J4 / Bergerie de Chaumailloux  – Cabane de Tussac

Nous quittons ce site fortement marqué par la résistance sur le Vercors pour rejoindre l’extrémité sud du Vercors où quelques gypaètes barbus ont été introduits récemment. C’est sûrement par le jardin du Roy et en longeant les falaises du cirque d’Archiane que nous arrivons aux bergeries de Tussac.

Nuit en cabane privative.

Temps de marche : 5h30  D+ : 150m ; D- : 250m

J5 / Cabane de Tussac – Vallon de Combeau

Nouveau départ vers les immensités des hauts plateaux. Selon les conditions que nous rencontrons, nous montons à la Croix du Lautaret ou au sommet de la Montagnette, qui domine le vallon de Combeau. C’est par le pas de la Coche que nous descendons ce merveilleux vallon où nous terminons notre raid. Séparation à 17h à la gare de Die.

Temps de marche : 6h  D+ : 350 m ; D- : 700 m

 

Dates

25 au 29 janvier - 15 au 19 février et 8 au 12 mars 2021

Prix

625 €

Compris

- l'hébergement en hôtel le J1
- les hébergements en cabanes privatives, dortoirs communs pour les J3 et J4
- l'hébergement en cabane ouverte au public le J2 (non privative)
- la nourriture sur l’ensemble du circuit
- l’encadrement par un accompagnateur en montagne
- le transfert du dernier jour en gare de Die
- le transfert jusqu'au plateau de Beure le J2
- le prêt des raquettes et bâtons si nécessaire
- le prêt d'une pulka par personne

Non compris

- les boissons
- l’assurance assistance / annulation

Il est d’usage (mais non obligatoire), selon votre satisfaction à la fin du séjour, de donner un pourboire à votre accompagnatrice.

Accès sur place :

– Ferroviaire :
Via Valence TGV, puis TER jusqu’à Die
Via Valence Ville, puis bus Kéolis Drôme : keolis-drome-ardeche.fr/drome/ligne-28

– Routier :
De Lyon : Valence – Crest – Die
De Marseille : Loriol – Crest – Die
De Gap: Veynes – Col de Cabre- Die

Plus d’information sur www.viamichelin.fr

L’encadrement :

Une accompagnatrice en montagne diplômé (brevet d’État) pour un groupe de 5 à 8 personnes.

L’hébergement :

Nous passons les nuits dans trois types d’hébergements :

1ère nuit à l’hôtel, où nous trouvons le confort d’une douche chaude, d’un repas préparé et de l’accueil de nos hôtes.

2ème nuit en cabane non privative (cabane de Pré Peyret ou du Pison) : nous partageons la cabane avec d’autres randonneurs sans certitude quant à la place disponible (c’est pourquoi nous prévoyons aussi des tentes qui nous garantissent notre autonomie).

3ème et 4ème nuits en cabanes privatives non-gardées :  nous avons à chauffer le lieu (poêle à bois), préparer nos repas (dîner, petit-déjeuner et pique-nique du lendemain). Durant ces trois soirées, nous n’avons pas d’eau courante, ni de toilette et encore moins de douche… Nous avons à faire fondre de la neige. Chacun doit mettre la main à la pâte pour qu’un confort optimum puisse être garanti.

Selon les conditions météorologiques et d’enneigement, l’accompagnatrice peut être amenée à modifier les étapes et les hébergements prévus. Dans ce dernier cas, les nuits peuvent être dans des cabanes équivalentes à celles décrites plus haut mais non-privatives.

Vous arrivez la veille ou vous souhaitez prolonger votre séjour ?

Office du tourisme de Die
Rue des Jardins
26150 Die
04 75 22 03 03

www.diois-tourisme.com

Les repas :

– Repas du soir (J1) et petit déjeuner (J2) pris à l’hôtel
– Pique-niques de midi prévus par l’accompagnatrice et préparés avec le groupe (J2 à J5)
– Petits déjeuners et repas du soir préparés ensemble pour J2, J3, J4 et J5

Si vous suivez un régime alimentaire particulier, merci de nous en faire part dès votre inscription

Équipement

La pulka :
Grâce à la pulka, nous pouvons être autonomes pendant ces 4 jours. La pulka, grande luge que nous tractons à l’aide d’un système de cordelettes fixées sur notre sac à dos, nous permet de transporter affaires personnelles, matériel commun et victuailles. Adaptée aux terrains rencontrés, elle nous offre plus de confort qu’un sac à dos pesant et volumineux. Chaque participant dispose d’une pulka.

Nous utilisons des pulkas souples conçues en Russie, alliant légèreté, maniabilité, facilité d’utilisation et confort. Ces pulkas ont fait leurs preuves, offrant une glisse excellente en toutes neiges et sur tous les terrains.

Chaque participant limite ses affaires personnelles à 8 kg, ce qui permet d’embarquer du matériel collectif (matériel de sécurité, réchauds, gaz, nourriture) et d’être le plus apte à tracter la pulka. La charge totale moyenne mise dans la pulka est d’une douzaine de kilos.
Il est primordial que votre sac à dos pour la journée (30 à 40 litres) dispose d’une ceinture lombaire résistante car la pulka est fixée dessus. Un grand sac hermétique est placé dans la pulka. C’est dans ce sac que vous placez vos affaires personnelles.

La tête :
– Un bonnet ou une cagoule.
– Une casquette ou un chapeau.
– De bonnes lunettes de ski ou de glacier.

Le buste :
– Des sous-vêtements techniques.
– Une fourrure polaire ou équivalent.
– Une veste imperméable respirante de type Gore-tex.

Les jambes :
– Un collant technique.
– Un pantalon de ski ou de montagne.
– Un surpantalon imperméable.

Les pieds :
– Deux paires de chaussettes de bonne qualité.
– Une paire de guêtres.
– Des chaussures de randonnée imperméables et montantes.
– Une paire de chaussures légères.
– Une paire de raquettes robustes et légères si possible. Nous informer si vous prenez vos propres raquettes ou si vous souhaitez que l’on vous les fournisse.

Les mains :
– Une paire de petits gants.
– Deux paires de gants chauds et imperméables.
– Une paire de bâtons.

Le sac à dos :
Il faut prévoir d’y fixer les raquettes si nécessaires. Il doit si possible être léger et confortable, d’une capacité d’environ 40 litres. A l’intérieur :
– Une gourde d’1 litre minimum et isotherme si possible (thermos)
– Un couteau de poche et des couverts
– Des jumelles et un appareil photo (facultatif)
– Une frontale

Couchage :
– Un drap-sac
– Un duvet (-10°C en température confort)

Petite Pharmacie :
A valider avec votre médecin, elle contient : crème solaire, bande adhésive et double peau, désinfectant, anti-diarrhéique, antalgique, collyre, médicament contre la toux, pince à épiler, médicaments personnels

Carnets de voyage

Générérer la fiche technique au format PDF

Merci de patienter pendant le temps de traitement de 10 à 30 secondes

Réserver