Au programme

Avoir quotidiennement le Mont-Blanc en toile de fond... quel décor pour cette randonnée itinérante en raquettes ! Au départ de Beaufort, par des chemins détournés, un petit sac pour les affaires de la journée, le repas chaque soir dans les refuges de montagne, voilà une belle promesse pour découvrir ce massif en profondeur !

Le Beaufortain a été sous les feux de l'actualité lors des épreuves de ski de fond des Jeux Olympiques de 1992 aux Saisies. Mais ce serait oublier que c'est un massif qui a su développer un " tourisme doux ", où homme et environnement arrivent à trouver un équilibre harmonieux, avec notamment une agriculture de montagne sauvegardée. Le Beaufortain recèle une architecture montagnarde traditionnelle splendide et surtout le " Prince des Gruyères ", le beaufort dont la seule évocation suffit à nous faire saliver.

Les +

- Une nuit en refuge à 2000 mètres avec le lever et le coucher de soleil sur le Mont-Blanc
- Le Mont-Blanc en toile de fond chaque jour
- La diversité des hébergements, hôtels **, pension de famille et refuge de montagne.

itineraire

J1/ Beaufort sur Doron

Rendez-vous à 13 h en gare d’Albertville TGV (transfert sur réservation à l’inscription) ou directement à l’hôtel** Le Grand Mont (04 79 38 33 36) à Beaufort sur Doron à 13 h 45, si vous venez en bus ou en voiture. Merci de préciser votre lieu de rendez-vous à l’inscription. Vous devez vous présenter au rendez-vous (que ce soit à la gare ou à l’hôtel) en ayant pris votre repas de midi.

Transfert à Beaufort pour rejoindre les participants arrivés en voiture ou en bus. Installation à l’hôtel. Cette première journée permet de prendre ou reprendre contact avec les raquettes. Ce sera notamment l’occasion de vérifier le matériel au cours d’une randonnée découverte à proximité, le long du Doron de Beaufort vers le hameau des Marcots en terrain plat. Présentation par votre accompagnateur du programme, des matériels et des techniques hivernales, d’orientation et de sécurité.

3h de marche. M : de 100 m. D : de 100 m. 4 km.

 

J2/ Beaufort – Arèches

Pour le premier pique nique en commun et en plus de nos préparations, il est apprécié que chacun des participants apporte une des spécialités de sa région d’origine, afin de commencer la randonnée par des échanges culturels fructueux. Cette journée nous permettra de prendre de l’altitude pour la première fois. De hameau en hameau, nous gravissons les pentes qui nous permettent peu à peu de découvrir le Mont-Blanc et d’apprendre à reconnaître les sommets du Beaufortain. Nous sommes dans l’ambiance ! Si la forme est au rendez-vous, il est possible de monter jusqu’au Lac du Clou (1700 m), après 200 mètres de dénivelée supplémentaires. Une belle descente, de chalets en chalets nous conduit à Arêches.

5h30 de marche. M : de 800 m. D : de 500 m. 8 km.

 

J3/ Arêches – Refuge de l’Alpage

Une fois préparées vos affaires pour la nuit en refuge, une douce montée à l’écart des pistes de ski permet de monter « côté envers », comme on dit ici. L’enneigement y est donc toujours bon. On atteint Cuvy (1700 m), puis la Tête de Cuvy (1991 m) et enfin le refuge (dortoirs de 6 personnes). Celui-ci étant inaccessible en véhicule, vous ne retrouvez pas vos bagages pour cette nuit. Après avoir allégé le sac, il est possible de monter encore plus haut pour ouvrir encore plus le panorama. Le coucher de soleil sera un des moments forts de la semaine. Il sera alors temps de regagner le refuge à l’heure où les skieurs nous abandonnent le lieu.

4h de marche. M : de 1000 m. 8 km.

 

J4/ Refuge de l’Alpage – Arêches

Après avoir pris le temps d’admirer le lever de soleil sur le Mont-Blanc, la descente nous conduit vers le lac de St Guérin. Selon les conditions, plusieurs itinéraires sont possibles. En prenant le temps d’admirer les splendides chalets d’alpage burinés par le soleil, nous regagnons notre étape à Arêches.

4h30 de marche. M : de 250 m. D : de 1250 m. 12 km.

 

J5/ Arêches – Le Bersend

Nous gagnons le village classé de Boudin (1306 m), exemple particulièrement caractéristique de l’utilisation de la pente par l’homme. Une douce montée dégagée, puis en forêt nous conduit au Col du Pré (1703 m). Nous découvrons peu après l’immense Lac de Roselend (une des plus grandes retenues d’eau d’Europe) au pied de la Brèche de Parozan et la Pierra Menta, véritable emblème du Beaufortain. Selon Rabelais, ce pic serait le résultat d’un coup de pied de Gargantua dans les Aravis. Une descente en forêt nous conduit au hameau du Bersend.

5h30 de marche. M : de 720 m. D : de 620 m. 13 km.

 

J6/ : Le BersendBeaufort

Après une descente à « l’envers », nous gagnons le Versant du Soleil cher à Frison Roche. Nous déambulons dans Les Villes Dessous et Dessus, avant de boucler notre boucle à Beaufort. Nous l’avons évoqué et dégusté durant la semaine, une visite de la coopérative de fabrication du Beaufort s’impose. Ce sera l’occasion de faire provision du « prince des gruyères » avant le départ.

Après la récupération des bagages, transfert pour la gare d’Albertville TGV où l’arrivée est prévue à 17 h 15 mn (transfert sur réservation à l’inscription).

4h30 de marche. M : de 400 m. D : de 800 m. 10 km.

– Les temps de marche sont donnés à titre indicatif.

– Ce programme peut être modifié par votre accompagnateur pour s’adapter au groupe ou aux conditions nivo météorologiques. L’ambiance et la luminosité hivernale seront au rendez-vous même s’il faut porter les raquettes pour rejoindre la neige.
M : dénivelée ascendante. D : dénivelée descendante.

Dates

6 au 11 janvier; 13 au 18 janvier et 24 au 29 mars 2019.

Prix

Groupe  : de 6 à 14 personnes.

Prix : à partir de 698 €

Chambre individuelle : Supplément 24 € par nuit, à réserver à l’inscription et à nous régler en fin de séjour, en fonction du nombre de nuits en chambre individuelle.

Transfert aller-retour depuis la gare d’Albertville : 28 € par personne à réserver à l’inscription.

 Les réservations de prestations supplémentaires doivent se faire à l’inscription et être spécifiées sur le bulletin de réservation.

Compris

- Les frais d'organisation et d'encadrement
- La nourriture et l'hébergement en pension complète
- Le prêt des raquettes et des bâtons
- Les transferts prévus au programme

Non compris

- Les boissons et dépenses personnelles
- L'équipement individuel
- Les trajets jusqu’au lieu d’accueil et à partir du lieu de dispersion
- L'assurance multirisques Annulation - Frais de recherche et secours - Assistance Rapatriement - Interruption de séjour
- Les pourboires
- Tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique « Compris »

L’accès sur place

Accueil : Le Jour 01 à 13 heures en gare d’Albertville TGV (transfert sur réservation à l’inscription) ou directement à l’hôtel** Le Grand Mont (04 79 38 33 36) à Beaufort sur Doron à 13 h 45 mn, si vous venez en bus ou en voiture. Merci de préciser votre lieu de rendez-vous à l’inscription.

Si vous arrivez en retard : Le jour même, en cas de retard de dernière minute, laissez un message à l’hôtel** Le Grand Mont (04 79 38 33 36), à Beaufort.

Accès train : Gare d’Albertville TGV

Horaires à vérifier consulter auprès de la SNCF au 36 35 ou www.oui.sncf.

Le dimanche, un bus relie la gare d’Albertville TGV à Beaufort sur Doron. Ligne A1.

Horaire indicatif : Gare Albertville TGV : 10h45                Beaufort Centre-Ville : 11h14.

Autocars Blanc : 04 79 38 10 50       Possibilité d’acheter le billet en ligne sur www.altibus.com.

Horaires et tarifs à vérifier auprès de www.mobisavoie.fr

Nous pouvons vous proposer un transfert pour vous amener à Beaufort : 28 € par personne aller-retour à réserver à l’inscription.

Accès voiture : Hôtel** Le Grand Mont (04 79 38 33 36) à Beaufort.

Itinéraire : www.viamichelin.fr
Prendre l’autoroute A430 et emprunter la sortie 30 pour Albertville. Prendre ensuite la direction Beaufortain par la D925 jusqu’à Beaufort. Dans Beaufort, prendre la D218A, direction Arêches. L’hôtel est juste après le pont sur la droite. Vous pouvez garer votre véhicule sans souci près de votre hébergement.

Covoiturage :

Nous pouvons difficilement jouer le rôle d’intermédiaire : d’une part, il nous est difficile d’organiser le covoiturage et d’autre part, la loi nous interdit la divulgation de coordonnées personnelles. Cependant, soucieux de faciliter vos déplacements mais aussi de nous inscrire dans une démarche responsable et respectueuse de l’environnement, nous vous invitons, conducteur ou passager, à consulter les sites suivants qui organisent le covoiturage :

www.blablacar.fr ou www.idvroom.com.

Accès avion : Aéroport de Genève Cointrin www.gva.ch

L’aéroport est relié aux réseaux ferroviaires suisse et européen. La gare CFF de l’aéroport est directement accessible depuis les niveaux enregistrement et arrivée. Tous les trains s’arrêtent à la gare Genève-Cornavin (centre-ville) : 5 trains par heure aux heures de pointe, 7 mn de trajet.

Les trains pour la France partent de la gare centrale Genève-Cornavin (centre-ville).

Dispersion :  le jour 06 vers 16 h 30 mn à Beaufort sur Doron ou vers 17 h 15 mn à la gare d’Albertville TGV.

 

Hébergement avant ou après la randonnée :

Si vous arrivez la veille ou repartez le lendemain, les hébergements ci-dessous sont des partenaires :

– Hôtel** Le Grand Mont (04 79 38 33 36) à Beaufort sur Doron.

– Gîte d’étape La Charmette (04 79 38 18 12) à Arêches.

– Hôtel** Le Christiania (04 79 38 10 58) à Arêches.

– Pension Viallet (04 79 38 33 65) au Bersend.

A Albertville,  vous pouvez contacter l’Office du Tourisme d’Albertville (04 79 32 04 22).

Le portage des bagages

Bagages transportés par nos soins par véhicule sauf pour la nuit en refuge.

Vous ne portez qu’un sac comportant les affaires pour la journée et le repas de midi fourni, réparti entre tous.

Durant la semaine, nous vous demandons d’avoir un bagage par personne pas trop volumineux (60 cm maximum), dont le poids ne dépasse pas 10 kg.

Nous nous déchargeons absolument de toute responsabilité en cas de détérioration de tout objet fragile (ordinateur portable, par exemple).

Pour la nuit en refuge du jour 03 :

Vous devrez prévoir dans votre sac à dos un change pour le soir et un petit nécessaire de toilette (2 douches disponibles) ainsi qu’un drap sac pour dormir. Vous retrouvez votre bagage le jour 04 à Arêches.

L’hébergement pendant le circuit

Hébergement en hôtels **, pension de famille et refuge.

Les inscriptions individuelles sont regroupées en chambre non mixte de 2 à 3 personnes, sauf pour la semaine du 29 janvier avec 3 nuits en gîte confortable (chambres de 4 personnes).

Supplément pour chambre individuelle, sauf pour la nuit en refuge.

 

Jour 1 : Hôtel**, en chambre de 2 à 3, douche et WC dans la chambre. Hébergement au cœur du village de Beaufort sur Doron.

Jour 2 : Hôtel**, en chambre de 2 à 3, douche et WC dans la chambre. Hébergement au cœur du village d’Arêches.

Jour 3 : Refuge de montagne, en 3 dortoirs de 6 personnes, 2 douches et WC à l’étage. Les lits sont équipés de couettes ou de couvertures, vous devez amener votre drap-sac. A 2000 mètres, au pied du Grand Mont, le refuge dispose d’une vue incomparable sur le Mont-Blanc.

Jour 4 : Hôtel**, en chambre de 2 à 3, douche et WC dans la chambre. Hébergement au cœur du village d’Arêches.

Jour 5 : Pension de famille, en chambre de 2 à 3, douche et WC à l’étage. Située dans le petit hameau du Bersend, cet hébergement est un havre de quiétude.

Les repas

Le repas et le petit-déjeuner sont préparés par nos hôtes. La restauration servie est équilibrée et variée. La cuisine est copieuse, traditionnelle et adaptée au programme des randonneurs.

Les repas froids pris au cours de la randonnée sont copieux et accompagnés de vivres de course (fruits secs, chocolat, biscuits). Ces pique-niques sont préparés par l’accompagnateur à l’aide des commerces locaux. Si la température est basse, votre accompagnateur fera le maximum pour trouver un abri (chalet ou cabane) de manière à profiter du repas et de la pause de midi.

Préparation physique

Pour profiter pleinement de votre voyage, n’oubliez pas d’entretenir votre forme une fois par semaine en marchant (15 km environ) si possible sur un parcours avec dénivelée (250 m/h) ou en pratiquant une activité sportive (1 h à 1 h 30).

  • Equipement :

Matériel fourni et attribué par l’accompagnateur au début du circuit :
— Une paire de raquettes.
— Une paire de bâtons.
A noter : si vous venez avec votre propre matériel, merci de nous l’indiquer à l’inscription.

Pour votre confort, si vous mesurez moins de 1,60 m et pesez moins de 55 kg, merci de nous le signaler, nous tâcherons de vous fournir une paire de raquettes adaptée à votre morphologie. De même, si vous mesurez plus de 1,80 m et pesez plus de 80 kg.

Pendant la journée, vous portez sur vous :
— Un sous-vêtement thermique (séchage rapide) à manches longues.
— Une micropolaire.
— Un pantalon de montagne coupe-vent et imperméable ou surpantalon.
— Des chaussettes à l’excellente thermicité.
— Une paire de guêtres si votre pantalon n’en fait pas office.
— Un bonnet ou une cagoule.
— Un tour de cou polaire.
— Un chapeau, un foulard ou une casquette pour le soleil.
— De très bonnes lunettes de soleil avec protections latérales ou des lunettes de glacier.
— Une paire de gants légers type polaire.

Pendant la journée, vous portez dans un sac à dos équipé de bretelles larges, d’une armature anatomique réglable, et de sangles permettant de fixer les raquettes, d’une contenance de 40 litres, pour vos affaires de la journée.

— Une veste chaude en polaire (sur vous, en fonction des conditions).
— Une veste imperméable et respirante, avec capuche (sur vous, en fonction des conditions).
— Un collant thermique (sur vous, en fonction des conditions).
— Un tube de crème solaire et un stick labial haute protection.
— Un masque de ski.
— Une paire de gants chauds et imperméables.
— Une gourde ou bouteille d’eau solide (1 litre au minimum), (poche à eau/pipette déconseillée, risques de gel).
— Une thermos de boisson chaude éventuellement.
— Le pique-nique de midi et les vivres de course remis par l’accompagnateur.
— Du papier-toilette et un briquet pour le brûler.
— Votre pharmacie individuelle réduite au minimum.
— Un couteau de poche, une cuillère et une boîte en plastique hermétique pour les salades de midi.
— Quelques sachets plastiques pour protéger vos affaires.
— Une pochette étanche avec vos papiers d’identité, argent, attestations d’assurance, d’assistance.
— Une couverture de survie.

Le soir, vous retrouvez votre sac de voyage souple (1 seul par personne), de 12 kilos au maximum, contenant :
— Une trousse de toilette.
— Une serviette de toilette.
— Des chaussettes de rechange.
— Des vêtements de rechange.
— Un survêtement ou similaire pour la nuit.
— Des chaussures type sandales ou chaussons.
— Des chaussures de rechange pour marcher dehors (potentiellement dans la neige).
— Un drap-sac pour la nuit en refuge. Les duvets sont inutiles.
— Une lampe frontale.
— Le complément de votre pharmacie individuelle.

Matériel technique :
— Une paire de chaussures chaudes et imperméables adaptées à la pratique de la raquette à neige. En cas de location, testez-les et protégez efficacement les zones de frottement dès le jour du départ.

NB : Des chaussures de randonnée imperméables et une paire de guêtres sont suffisantes pour ce type de séjour. 

Pharmacie :

— Un antalgique.
— Un anti-inflammatoire (comprimés et gel).
— Un antibiotique à large spectre.
— Un antispasmodique, un antidiarréique, un antibiotique intestinal, un anti-vomitif.
— Un désinfectant, des pansements (tailles variées) et double peau, des compresses stériles, de la bande adhésive, du Steri-strip, du tulle gras, une bande de contention.
— Un antiseptique.
— Un veinotonique.
— De la crème solaire et de la Biafine.
— Un collyre.
— En complément : pince à épiler, ciseaux, 2/3 épingles de nourrice, un tire-tique, une paire de gants, somnifère léger et/ou bouchons d’oreilles, vos médicaments personnels.

 

Celle-ci sera validée avec votre médecin en tenant compte des caractéristiques de votre circuit.

Carnets de voyage

Télécharger la fiche technique

Réserver