Au programme

Au cœur des Alpes, dans cette région autonome d’Italie, une vallée pas comme les autres ... Les plus grands sommets des Alpes dont le Mont-Blanc, les Grandes Jorasses, le Cervin et le Grand-Paradis dominent ce terroir authentique. Une terre secrète où la riche culture montagnarde des Valdôtains côtoie des paysages de carte postale. Pendant 6 jours, vous découvrez, raquettes aux pieds, vallons secrets et villages endormis sous leur beau manteau de neige, et profitez chaque soir d'une gastronomie et d'un accueil sans pareil...

Les +

- Un itinéraire à raquettes exclusif dans le Val d’Aoste, au cœur des plus hauts sommets des Alpes
- Des hébergements confortables et chaleureux
- La culture valdôtaine et ses spécialités gourmandes !
- Un accès facilité avec un rendez-vous à Chamonix

itineraire

J1/ Chamonix – Saint-Oyen

Rendez-vous à 13 h à la gare ferroviaire de Chamonix. Transfert à Saint-Oyen. Installation à Château Verdun, un hospice tenu par des chanoines, qui sera notre hébergement pour deux nuits. Mise en jambes autour du village de Saint-Oyen et présentation du programme et du matériel de sécurité par votre accompagnateur.

Repas et nuit à Château Verdun.

2h de marche. M=D : 100 m.


J 2/ Saint Oyen – combe de Flassin ou combe de Citrin – Saint-Oyen

Nous chaussons nos raquettes à neige pour partir à la découverte de la combe de Flassin ou de la combe de Citrin. Les paysages d’hiver sont au rendez-vous, résineux et alpages couverts d’un voile blanc silencieux marquent cette randonnée.

Repas et nuit à Château Verdun.

5 h 30 de marche. M et D : 900 m.

NB : le choix de la combe sera fait par l’accompagnateur en fonction des conditions sur le terrain.

J 3/ Saint-Oyen – refuge Chaligne – Vétan

Court transfert au hameau d’Echevennoz (1264 m) ou de Grand-Buthier (1302 m). Belle montée forestière à raquettes pour rejoindre le refuge de Chaligne (1936 m) et ses alpages, qui nous offrent une vue magnifique sur le Cervin et le mont Rose. Suivant les conditions nivologiques et physiques du groupe, nous progressons sous la pointe de Chaligne (2608 m). Traversée en direction de Gignod jusqu’à Arpuilles (1040 m) ou au hameau de Thouraz (1652 m) situés sur les contreforts de la Vallée d’Aoste. Court transfert qui nous mène à notre hébergement avec vue panoramique, à Vétan-Dessus (1800 m).

Dîner et nuit en hôtel.

5 h 30 de marche. M : de 700 à 800 m. D : de 750 à 900 m.

J 4/ Vétan – Letanaz-Desot – pointe de Oilletta – Vens

Nous entamons notre traversée en raquettes des balcons sud du Val d’Aoste en rejoignant les lieux-dits de Chatalanez (1865 m) et de Letanaz-Desot (1860 m) tout près de belles cheminées de fée. Nous traversons sous la pointe de Leysser de beaux alpages jusqu’à atteindre les pentes sous la pointe de l’Oilletta (2616 m). Vue superbe sur les sommets environnants dont le Grand-Paradis et le Ruitor. Descente sur le petit hameau valdôtain de Vens (1750 m) pour un accueil local !

Dîner et nuit en auberge.

5 h de marche. M : 600 m. D : 750 m.

J 5/ Vens – col de Bard – Court de Bard ou pointe de Fetita – Challancin – Planaval

Nous montons jusqu’au lac de Joux (1907 m) pour basculer dans la splendide vallée de Vertosan que nous traversons pour remonter au col de Bard (2176 m). Depuis le col, nous réalisons un aller et retour au petit sommet de Court de Bard (2261 m), plein sud. Panorama magnifique sur les massifs du Mont-Blanc et du Grand-Paradis. De retour au col, nous rejoignons le village de Challancin (1620 m) et, enfin, après un dernier effort, celui de Planaval (1762 m) où nous passons la nuit.

Dîner et nuit en auberge.

6 h de marche. M = D : 750 m (avec l’option de Court de Bard (2261 m). +1 h pour l’option de la pointe Fetita (2623 m).


J6/ Planaval – Tramail des Ors – Planaval – Chamonix

Après une soirée valdôtaine à l’auberge La Jolie Bergère, nous partons pour une randonnée en en raquettes en aller et retour jusqu’au chalet d’alpage du Tramail des Ors (2384 m) situé au cœur d’un beau cirque alpin enneigé. D’autres options de randonnées sont envisageables et pourront vous être proposées par votre accompagnateur. Retour à Planaval. Transfert à la gare ferroviaire de Chamonix, séparation vers 17 heures.
5 h de marche. M = D : 750 m.

 

— Les temps de marche sont donnés à titre indicatif.

— Ce programme peut être modifié par votre accompagnateur pour s’adapter au groupe ou aux conditions nivo météorologiques. L’ambiance et la luminosité hivernale seront au rendez-vous même s’il faut porter les raquettes pour rejoindre la neige.
M : dénivelée ascendante. D : dénivelée descendante.

Dates

27 janvier au 1er février (A) ; 3 au 8 février (B) ; 10 au 15 février (C) ; 17 au 22 février (C) ; 24 février au 1er mars (C) ; 3 au 8 mars (C) ; 10 au 15 mars (B) et 24 au 29 mars (D) 2019.

Prix

(A) : 745 €. ; (B) : 765 €. ; (C) : 785 €. ; (D): 725 €.

Groupes de 5 à 12 personnes.

Compris

- L’hébergement pendant la durée du circuit.
- Les repas (petits déjeuners, pique-niques de midi et dîners) du J 1 au J 6 en fin d’après-midi
- Les transferts prévus au programme
- Les vivres de course remis dans un sac individuel
- L’encadrement par un accompagnateur en montagne diplômé d’Etat avec qualification hivernale
- Le matériel collectif spécifique au circuit
- Le prêt d’un DVA (détecteur de victimes d’avalanche) par personne et de pelles/sondes réparties dans le groupe
- Le prêt de raquettes et de bâtons

Non compris

- L’assurance annulation/interruption de séjour/perte de bagages et l’assistance
- L’acheminement jusqu’au lieu de rendez-vous et depuis le lieu de séparation
- Les visites et transferts non prévus au programme
- Les boissons
- Les pourboires
- Tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique « Compris »

L’accès sur place

En train :  TGV jusqu’à Saint-Gervais-le-Fayet, puis TER jusqu’à Chamonix. Horaires à vérifier au numéro court de la SNCF 3635 (0,34 €/mn) ou sur www.voyages-sncf.com

En voiture : Autoroute Blanche jusqu’à Chamonix. Plus d’informations sur www.viamichelin.fr

A noter : la plupart des parkings de Chamonix sont désormais payants. Vous pouvez laisser votre véhicule gratuitement pour la durée du séjour soit sur le parking des Planards (Chemin du Pied du Grépon), soit sur celui du Biollay (proche cimetière). L’un comme l’autre se situent proches de la gare du Montenvers. Il vous suffit de traverser la nationale puis la passerelle pour rejoindre la gare SNCF, ou de prendre le bus n°3 pour rejoindre la place de l’Aiguille du Midi.

Les déplacements pendant le circuit
Les transferts prévus au programme sont assurés par minibus privé (taxi).

Le portage et le transport des bagages

Uniquement vos affaires de la journée, le repas de midi et le matériel de sécurité. Vos bagages sont transportés chaque soir à l’hébergement par véhicule.

L’hébergement pendant le circuit

L’hébergement se fait en chambres partagées de 2, 3 ou 4 lits.

– J 1 et J 2 : Château Verdun. Chambre de 2 à 4 lits. Ancienne maison forte au service de l’hospice du Grand-Saint-Bernard pendant neuf siècles et “reconverti” en hébergement. Drap-sac obligatoire.
– J 3 : auberge 3 étoiles sur les versants sud de la vallée d’Aoste. Chambre base double.
– J 4 : auberge non classée typiquement valdôtaine. Accueil chaleureux et spécialités valdôtaines. Chambre base double ou triple.
– J 5 : auberge de charme 3 étoiles. Chambre de 2 à 4 lits. Repas du soir gastronomique valdôtain.

NB : La chambre individuelle est possible à l’hôtel, quelques rares fois en auberge. Au moment de l’inscription, nous vérifions les disponibilités auprès des hébergements. Le calcul d’un éventuel supplément ne peut se faire qu’en connaissance des disponibilités réelles au moment de l’inscription et du nombre de nuits obtenues.

Les repas
Les repas du matin et les repas du soir sont servis chauds dans les hébergements.
Les repas de midi sont consommés froids sur le terrain.
Les vivres de course sont remis à chacun au début du séjour.

Préparation physique

Pour profiter pleinement de votre voyage, n’oubliez pas d’entretenir votre forme au moins une fois par semaine en marchant (15 à 18 km) si possible sur un parcours avec dénivelée (350 m/h), ou en pratiquant une activité sportive développant l’endurance.

  • Equipement :

Matériel fourni et attribué par l’accompagnateur au début du circuit :
— Une paire de raquettes.
— Une paire de bâtons.
— Un DVA (détecteur de victimes d’avalanche) par personne.
— Pelles et sondes réparties dans le groupe.
A noter :
si vous venez avec votre propre matériel, merci de nous l’indiquer à l’inscription.

Pendant la journée, vous portez sur vous :
— Un sous-vêtement thermique (séchage rapide) à manches longues.
— Une micropolaire.
— Un pantalon de montagne coupe-vent et imperméable ou surpantalon.
— Des chaussettes à l’excellente thermicité.
— Une paire de guêtres si votre pantalon n’en fait pas office.
— Un bonnet ou une cagoule.
— Un tour de cou polaire.
— Un chapeau, un foulard ou une casquette pour le soleil.
— De très bonnes lunettes de soleil avec protections latérales ou des lunettes de glacier.
— Une paire de gants légers type polaire.

Pendant la journée, vous portez dans un sac à dos équipé de bretelles larges, d’une armature anatomique réglable, et de sangles permettant de fixer les raquettes, d’une contenance de 40 litres, pour vos affaires de la journée.

— Une veste chaude en polaire (sur vous, en fonction des conditions).
— Une veste imperméable et respirante, avec capuche (sur vous, en fonction des conditions).
— Un collant thermique (sur vous, en fonction des conditions).
— Un tube de crème solaire et un stick labial haute protection.
— Un masque de ski.
— Une paire de gants chauds et imperméables.
— Une gourde ou bouteille d’eau solide (1 litre au minimum), (poche à eau/pipette déconseillée, risques de gel).
— Une thermos de boisson chaude éventuellement.
— Le pique-nique de midi et les vivres de course remis par l’accompagnateur.
— Du papier-toilette et un briquet pour le brûler.
— Votre pharmacie individuelle réduite au minimum.
— Un couteau de poche, une cuillère et une boîte en plastique hermétique pour les salades de midi.
— Quelques sachets plastiques pour protéger vos affaires.
— Une pochette étanche avec vos papiers d’identité, argent, attestations d’assurance, d’assistance.
— Une couverture de survie.

Le soir, vous retrouvez votre sac de voyage souple (1 seul par personne), de 12 kilos au maximum, contenant :
— Une trousse de toilette.
— Une serviette de toilette.
— Des chaussettes de rechange.
— Des vêtements de rechange.
— Un survêtement ou similaire pour la nuit.
— Des chaussures type sandales ou chaussons.
— Des chaussures de rechange pour marcher dehors (potentiellement dans la neige).
— Un drap-sac pour les auberges et gîtes (les couvertures sont fournies).
— Une lampe frontale.
— Le complément de votre pharmacie individuelle.

Matériel technique :
— Une paire de chaussures chaudes et imperméables adaptées à la pratique de la raquette à neige. En cas de location, testez-les et protégez efficacement les zones de frottement dès le jour du départ.

NB : Des chaussures de randonnée imperméables et une paire de guêtres sont suffisantes pour ce type de séjour.

Pharmacie :

— Un antalgique.
— Un anti-inflammatoire (comprimés et gel).
— Un antibiotique à large spectre.
— Un antispasmodique, un antidiarréique, un antibiotique intestinal, un anti-vomitif.
— Un désinfectant, des pansements (tailles variées) et double peau, des compresses stériles, de la bande adhésive, du Steri-strip, du tulle gras, une bande de contention.
— Un antiseptique.
— Un veinotonique.
— De la crème solaire et de la Biafine.
— Un collyre.
— En complément : pince à épiler, ciseaux, 2/3 épingles de nourrice, un tire-tique, une paire de gants, somnifère léger et/ou bouchons d’oreilles, vos médicaments personnels.

Celle-ci sera validée avec votre médecin en tenant compte des caractéristiques de votre circuit.

Carnets de voyage

Télécharger la fiche technique

Réserver