La chapelle du Monal face au Mont-Pourri et au Dôme de la Sache
Dans le vallon de Mercuel qui donne accès au col de Mont et à l'Italie
Une vision presque himalayenne sur le Mont-Pourri, la face nord de Turia et l'aiguille Rouge
Chenalet, chalet isolé de la commune de Sainte-Foy
Village de La Gurraz au pied des glaciers de la Sache
Dôme de la Sache, Mont-Pourri et face nord de Turia
Le hameau du Fenil, sur le rebord du Monde !
Le Monal, hameau d'alpage face au Mont-Pourri et proche de l'Italie
La chapelle Saint-Clair dans le hameau du Monal

Au programme

Au départ de Chenalet, chalet rustique et isolé du hameau de Pravarnier, nous découvrons quelques-uns des plus beaux itinéraires en raquettes de Haute-Tarentaise. Nous sommes face au Dôme de la Sache et au Mont-Pourri (aux portes de la Vanoise) et adossés au Ruitor et la Grande Sassière, sommets frontaliers de l’Italie toute proche. A 2 pas des grandes stations, Sainte-Foy-Tarentaise propose un tourisme plus respectueux de la montagne et des hommes. Ici les chalets sont dans la pure tradition savoyarde et valdôtaine et ceux qui y vivent ont toujours des vaches – les fameuses tarines aux yeux fardés !

Les +

- l'hébergement dans un chalet traditionnel de montagne datant de 1760
- un cadre de nature exceptionnel face au majestueux Mont-Pourri
- la visite de très beaux villages où l'architecture traditionnelle a été préservée : le Monal, La Croix, Planay-dessous...

itineraire

J1/ Accueil à la gare de Bourg-St-Maurice à 9 h. Transfert au hameau de Pravarnier sur la commune de Sainte-Foy-Tarentaise (25 mn.). Installation au chalet de « Chenalet » isolé dans la montagne (10 min. de marche) face au majestueux Mont-Pourri. Nous partons alors à la découverte de quelques uns de la centaine de hameaux qui composent la commune : La Croix, Planay-dessous ; Planay-dessus (1600 m.) L’occasion de s’émerveiller de l’architecture traditionnelle des villages et d’imaginer la vie des montagnards qui ont su patiemment « adoucir » leur milieu. Suivant la forme nous irons ensuite « tutoyer » les crêtes de la Foglietta ou chercher la poudreuse dans les versants nord des forêts du Plan Saint André. Retour à Chenalet pour une chaleureuse soirée « raclette ».

3 à 4 heures de marche. M et D : 400 à 700 m.

J2/ Court transfert au hameau des Pigettes. C’est face aux glaciers étincelants qui cascadent du Mont-Pourri et dominent les hameaux éponymes de La Gurraz et de La Savinaz que nous progressons ce matin. Nous atteignons le hameau du Monal site classé « perle de Haute-Tarentaise » posé sur un replat au débouché du vallon du Clou et encadré par la forêt de mélèzes. Une traversée en balcon nous conduit ensuite à la station de Bon-Conseil – dernière née des stations de Savoie qui a su éviter les écueils de ses grandes sœurs célèbres. La suite de la traversée nous ramène à Chenalet.

Transfert à la gare de Bourg-Saint-Maurice pour 17h (version 2 jours) ou 2ème nuit à Pravarnier pour les autres.

5 heures de marche. M : 500 m. et D : 600 m.

 

J3/ Départ à pied du chalet pour le vallon de Mercuel (dédié à Mercure) donnant accès au Col du Mont qui fut de tous temps la route des colporteurs et contrebandiers vers la Vallée d’Aoste et l’Italie. Selon la météo, les conditions de nivologie et l’inspiration ou la forme du groupe nous rejoindrons les alpages des Savonnes qui s’étendent sous le Bec de l’âne ou flânerons dans tous ces hameaux endormis (Le Crôt, Le Miroir, La Masure) pétris dans la lauze et le mélèze et dont les ruelles étroites fleurent bon le foin et la chaleur des « Tarines », promesses d’un Beaufort goûteux.

Transfert à la gare de Bourg-Saint-Maurice et séparation à 17h.

4 à 6 heures de marche. M et D : 500 à 700 m.

 

– Les temps de marche sont donnés à titre indicatif.

– Ce programme peut être modifié par votre accompagnateur pour s’adapter au groupe ou aux conditions nivo météorologiques. L’ambiance et la luminosité hivernale seront au rendez-vous même s’il faut porter les raquettes pour rejoindre la neige.
M : dénivelée ascendante. D : dénivelée descendante.

Dates

à venir

Prix

Groupe de 4 à 7 personnes

Prix :

  • Formule 2 jours /1 nuit : à partir de (en cours)
  • Formule 3 jours /2 nuits : à partir de (en cours)

Compris

- l’hébergement en demi-pension au chalet de « Chenalet » (dîners préparés par votre accompagnateur)
- les pique-niques de midi
- 1 sachet individuel de vivres de course (barres chocolatées, fruits secs…)
- l’encadrement par un accompagnateur en montagne spécialisé en raquettes
- les transferts aller-retour de la gare de Bourg-Saint-Maurice à Sainte-Foy-Tarentaise
- le transfert de Chenalet aux Pigettes le J2
- le prêt des raquettes et bâtons
- le prêt du matériel individuel de sécurité (DVA, pelles et sondes)

Non compris

- l’assurance assistance - annulation - interruption de séjour (3,65% du prix du séjour)
- les boissons et dépenses personnelles
- les trajets jusqu’au lieu d’accueil et à partir du lieu de dispersion
- les pourboires
- tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique « Compris »

L’accès sur place :

  • En train : Ligne TGV jusqu’à Bourg Saint Maurice. Horaires à vérifier au numéro court de la SNCF 3635 ou sur www.voyages-sncf.com
  • En voiture : Autoroute Lyon – Albertville – Moûtiers puis RN90 jusqu’à Bourg-Saint-Maurice. Parkings gratuits à proximité de la gare. Plus d’informations sur www.viamichelin.fr

L’hébergement pendant le circuit, le chalet de « Chenalet » :

C’est un chalet traditionnel de montagne datant de 1760 dans un cadre de nature exceptionnel. Une dizaine de minutes à pied sont nécessaires pour le rejoindre depuis le hameau de Pravarnier ou celui de La Croix. Il dispose d’une chambre double avec grand lit, un dortoir de 4 et un lit supplémentaire pour 2 personnes dans la salle commune. Il est bien chauffé grâce à un insert et le chauffage électrique. Il dispose d’une salle de bain avec baignoire et WC.

Il reste globalement rustique ce qui fait son charme mais peut surprendre les amateurs de « grand luxe » !!

  • Equipement :

Matériel fourni et attribué par l’accompagnateur au début du circuit :

  • 1 détecteur de Victimes d’Avalanche (DVA).
  • pelles et sondes à répartir dans le groupe.
  • des raquettes et des bâtons.
    A noter : si vous venez avec votre propre matériel, merci de nous l’indiquer à l’inscription.

Pendant la journée, vous portez sur vous :
– Un sous-vêtement thermique (séchage rapide) à manches longues.
– Une micropolaire.
– Un pantalon de montagne coupe-vent et imperméable ou surpantalon.
– Des chaussettes à l’excellente thermicité.
– Une paire de guêtres si votre pantalon n’en fait pas office.
– Un bonnet ou une cagoule.
– Un tour de cou polaire.
– Un chapeau, un foulard ou une casquette pour le soleil.
– De très bonnes lunettes de soleil avec protections latérales ou des lunettes de glacier.
– Une paire de gants légers type polaire.

Pendant la journée, vous portez dans un sac à dos équipé de bretelles larges, d’une armature anatomique réglable, et de sangles permettant de fixer les raquettes, d’une contenance de 40 litres, pour vos affaires de la journée.

– Une veste chaude en polaire (sur vous, en fonction des conditions).
– Une veste imperméable et respirante avec capuche (sur vous, en fonction des conditions).
– Un collant thermique (sur vous, en fonction des conditions).
– Un tube de crème solaire et un stick labial haute protection.
– Un masque de ski.
– Une paire de gants chauds et imperméables.
– Une gourde ou bouteille d’eau solide (1 litre au minimum), (poche à eau/pipette déconseillée, risques de  gel).
– Une thermos de boisson chaude éventuellement.
– Le pique-nique de midi et les vivres de course remis par l’accompagnateur.
– Du papier-toilette et un briquet pour le brûler.
– Votre pharmacie individuelle réduite au minimum.
– Un couteau de poche, une cuillère et une boîte en plastique hermétique pour les salades de midi.
– Quelques sachets plastiques pour protéger vos affaires.
– Une pochette étanche avec vos papiers d’identité, argent, attestations d’assurance, d’assistance.
– Une couverture de survie.

Le soir, vous retrouvez vos affaires :
– Une trousse de toilette.
– Une serviette de toilette.
– Des chaussettes de rechange.
– Des vêtements de rechange.
– Un survêtement ou similaire pour la nuit.
– Des chaussures type sandales ou chaussons.
– Des chaussures de rechange pour marcher dehors (potentiellement dans la neige).
– Un drap-sac.
– Une lampe frontale.
– Le complément de votre pharmacie individuelle.

Matériel technique :
– Une paire de chaussures chaudes et imperméables adaptées à la pratique de la raquette à neige. En cas de location, testez-les et protégez efficacement les zones de frottement dès le jour du départ.

NB : Des chaussures de randonnée imperméables et une paire de guêtres sont suffisantes pour ce type de séjour.

Pharmacie :

– Un antalgique.
– Un anti-inflammatoire (comprimés et gel).
– Un antibiotique à large spectre.
– Un antispasmodique, un antidiarréique, un antibiotique intestinal, un anti-vomitif.
– Un désinfectant, des pansements (tailles variées) et double peau, des compresses stériles, de la bande adhésive, du Steri-strip, du tulle gras, une bande de contention.
– Un antiseptique.
– Un veinotonique.
– De la crème solaire et de la Biafine.
– Un collyre.
– En complément : pince à épiler, ciseaux, 2/3 épingles de nourrice, un tire-tique, une paire de gants, somnifère léger et/ou bouchons d’oreilles, vos médicaments personnels.

Celle-ci sera validée avec votre médecin en tenant compte des caractéristiques de votre circuit.

Carnets de voyage

Réserver